• Events
SEE ALL
Oct18
Oct26
Film Series
Black Skin, White Masks: Frantz Fanon Oct 18 - Oct 26, 2017 BAMcinématek 30 Lafayette Ave Brooklyn, NY 11217
Oct 18
Film
Dalida Wed, Oct 18, 2017 - 8 p.m. The Avalon Theatre 5612 Connecticut Ave NW Washington, DC 20015
Oct 19
TOUR
Yosvany Terry and Baptiste Trotignon - Ancestral Memories Oct 19 - 29 2 Arrow St Cambridge, MA 02138

Accord Historique Pour Les Ingénieurs Français Aux Etats-unis

Jusqu’à présent, le diplôme d’ingénieur français était considéré comme équivalent au « Bachelor of Science » par l’AACRAO (American Association of Collegiate Registrars and Admissions Officers). Cette association regroupant les responsables des admissions des universités américaines définit les équivalences de diplômes. Grâce à un travail de pédagogie et d’influence piloté par les services de coopération universitaire de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, Campus France USA et la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d'Ingénieurs, le diplômé d’ingénieur français vient d’être reconnu comme équivalent au « Master of Science » par l’AACRAO.

Alors que le décret de 1999 relatif à la création du Master stipule que ce grade est conféré de plein droit en France aux titulaires d’un diplôme d’ingénieur, les Etats-Unis exigent six années d’études supérieures (4 + 2) pour attribuer un Master.  

Le processus de Bologne avait permis de faire reconnaître le « Bachelor » européen (3 ans d’études supérieures) comme équivalent du « Bachelor » américain (4 ans) et de moduler ainsi cette exigence pour le Master européen qui correspond à 5 ans d’études supérieures (3 + 2).

Une difficulté particulière apparaissait pour les « Grandes Ecoles », les études en classe préparatoire étant souvent perçues comme un cursus propédeutique, souvent mal identifié dans le parcours diplômant et dans l’architecture des diplômes européens. Ainsi, le diplôme d’ingénieur français décerné au bout d’un cursus de 2 + 3 ans était jusqu’à présent évalué par l’AACRAO comme un « Bachelor of Science ».

Cette sous-évaluation de la valeur du diplôme d’ingénieur français soulevait de nombreuses difficultés. Les droits à certains types de visa ou d’emploi, par exemple, ne sont ouverts qu’aux titulaires de diplômes niveau Master. L’inscription en doctorat de titulaires du diplôme d’ingénieur français était également complexe aux Etats-Unis.

MORE IN HIGHER EDUCATION